Okaïdi - Obaïbi

--bloc couleur happy--

Mon Panier (0) 0

Mon compte

Où trouver mon Magasin ?

Act for kids* Donner pour apprendre

20 sacs de vêtements récoltés grâce à vos dons = 1 an de scolarisation

Une seconde vie pour
les vêtements,
une nouvelle vie pour
un enfant.

Depuis 2008 Okaïdi et Obaïbi encouragent parents et enfants à donner une seconde vie aux vêtements. Les vêtements sont collectés dans un sac «Love Bag» qui concrétise le don des parents et des enfants au service de la planète, de l’emploi de personnes en difficulté, et bientôt de la scolarisation dans le monde pour agir pour l’avenir des enfants.

Comment déposer vos vêtements ?

Demandez votre Love Bag en magasin ET/OU recevez-le dans votre colis
en commandant sur okaidi.com. Rendez-vous dans le magasin le plus
proche de chez vous pour déposer votre Love Bag.

Du 5 au 23 mai 2016

Trouver mon magasin

Que deviennent vos vêtements ?

Collecter et trier
des vêtements

Trouvez mon magasin
sur okaidi.com

Rapporter mon sac
de vêtements en magasin

69% : Dons à des associations caritatives. 29% : Fabrication de matières isolantes. 2% : Valorisation énergétique.

Ce que deviennent nos vêtements :
tri et recyclage de notre partenaire
Next Textiles Association

Pour chaque kg collecté
Next Textiles Association
s’engage à reverser un
montant à la fondation
ÏDKIDS

ïdkids, Act for kids. Fondation d'entreprise

1000 enfants...

... auront la chance
d’aller à l’école...

... au Bangladesh
et à Madagascar.

L’éducation pour les enfants du Bangladesh :

Grâce à la mise en place d’un partenariat avec l’ONG la Grameen, Okaïdi et la Fondation ÏDKIDS financent la scolarisation de 1500 enfants des bidonvilles de Dhaka. Ils suivent un cycle de 5 ans en école primaire pour apprendre à lire, écrire et compter et peuvent ensuite avoir la chance d'accéder au collège.

L’éducation pour les enfants de Madagascar :

L’éducation pour les enfants de Madagascar : La fondation ÏDKIDS sou- tient depuis plusieurs années à Madagascar, avec l’ONG Interaide, un programme d'école maternelle pour 2300 enfants et du soutien scolaire en primaire pour 3000 enfants. Ces projets sont en collaboration avec les écoles et les instituteurs déjà sur place pour qu'ils s'intègrent dans le système scolaire existant.